Les hors-la-loi - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les hors-la-loi

Les hors-la-loi

Réalisateur : James B. Clark
Acteurs : Alan Ladd (Mitch Garrett), Don Murray (Dan Keats), Dan O'Herlihy (Sir Harry Ivers), Dolores Michaels (Julie Reynolds), Barry Coe (Stu Christian), Larry Gates (Doc Seltzer), Karl Swenson (Sheriff Ole Olson), John Alexander (Sam Giller), Rachel Stephens (Ellie Garrett)...
Scénario : Sydney Boehm, Aaron Spelling
Photographie : William Mellor
Montage : Eda Warren
Musique : Dominic Frontiere
Direction Artistique : Duncan Cramer, Leland Fuller
Costumes : Bill Thomas
Son : Harry Leonard, Frank Webster
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Durée : 1 Heure 27 minutes
Année : 1960
Production : 20th Century Fox
Titre original : One Foot in Hell




Résumé du film


Dans les années 1860, Mitch Garrett et sa femme Ellie, sur le point d'accoucher, viennent d'arriver à Blue Springs en Arizona. Leurs derniers sous ont servi à régler l'hôtel. Mitch a besoin de médicaments pour sa femme et menace avec une arme Sam Giller, le pharmacien. Pour ce fait, le shérif Olson arrête Mitch. La jeune femme meurt, et Mitch va tout faire pour se venger.



A propos du film


Alan Ladd a connu son heure de gloire au début des années 40 jusqu’au milieu des années 50 où il interprète son plus grand rôle dans L’homme des vallées perdues (1953). Pourtant, en quittant le studio Paramount, il n’arrive pas à retrouver le panache qui le caractérisait jusqu’alors. A partir de cette époque, l’athlétique acteur vieillit prématurément et s’enfonce progressivement dans l’alcool. A la fin de sa carrière, il ne tourne plus que dans de petites séries B. où il fait à peine illusion. Durant cette période terrible pour la star déclinante, il tourne Les hors la loi (1960) sous la direction de James B. Clark, un excellent monteur devenu réalisateur de seconde zone (il passera la plus grande partie de sa carrière à tourner pour la télévision). L’originalité de ce long-métrage tient avant tout en un scénario malin signé Sidney Boehm à qui l’on doit des œuvres majeures comme Règlement de comptes de Fritz Lang.
Le long-métrage débute par une séquence qui établit de manière ferme le statut d’Alan Ladd en tant que héros de l’histoire. Celui-ci est, comme à son habitude, un homme attentionné qui perd sa femme à cause de la pingrerie de quelques notables d’une ville provinciale. Dès lors, le personnage échafaude un plan machiavélique pour se venger de cette petite bourgade et, en même temps, tirer profit de la situation. Peu à peu, le personnage incarné avec distance par Alan Ladd révèle de profondes lignes de faille, et notamment une tendance psychotique à ne jamais dévier de son but initial, quelque soient les implications morales. Progressivement, le spectateur est amené à reconsidérer le héros du film et à modifier son point de vue sur un homme violent, sans cesse au bord de la folie. Si le script est d’excellente tenue et parvient à capter l’attention du public, il n’est malheureusement pas sublimé par une réalisation assez terne de James B. Clark. Non que le film soit mauvais, mais il lui manque une étincelle qui le ferait basculer du côté des grands films de série B. L’interprétation routinière d’Alan Ladd n’aide pas beaucoup et l’on se prend à lui préférer les acteurs secondaires comme les excellents Don Murray et Dan O’Herlihy. Agréable divertissement qui se suit sans ennui, Les hors la loi n’est donc pas le grand western que son scénario laissait augurer, mais une honnête série B de plus.



Acheter Les hors-la-loi en dvd

Les Hors-la-loi



<Précédent - Suivant>

Les hors-la-loi (One Foot in Hell, 1960)
Galerie photos
Votre vote note pour le film
Imprimer
Contact


Bande annonce Les hors-la-loi
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu