Les desperados - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les desperados

Les desperados (Desperadoes, 1943)
Votre vote pour le film
Imprimer
Acheter le dvd V.O.

LES DESPERADOS


Réalisé par : Charles Vidor
Avec : Randolph Scott, Claire Trevor, Glenn Ford, Evelyn Keyes, Edgar Buchanan, Guinn 'Big Boy' Williams, Raymond Walburn, Porter Hall
Produit par : Harry Joe Brown
Scénario de : Robert Carson (d'après une histoire de Max Brand)
Photographie : George Meehan
Musique composée par : John Leipold
Film : américain.
Genre : Western
Durée : 1h 26min.
Année : 1943
Titre original : The desperadoes



Résumé du film

Utah, 1860. Le jour où la banque d'une petite ville de l'état est victime d'un braquage, Cheyenne Rogers, voleur repenti, est accusé du vol. Son ami, le shérif Steve Upton, croit pourtant en son innocence. Ensemble, ils traquent les véritables auteurs du vol...



A propos du film

Bon western de Charles Vidor qui doit cette réussite aux acteurs. Randolph Scott et Glenn Ford mènent de bout en bout ce western, Claire Trevor étant très peu présente effacée par une Evelyn Keyes dominante, Edgar Buchanan, magnifique dans les quelques rares scènes où il apparaît.
Un bon western,
bien que Glenn Ford et Randolph Scott aient déjà fait mieux.
A noter que c'est le 1er film trouné en couleur pour la
Columbia et que Harry Joe Brown ami de Randy Scott en est le producteur.



Acheter le film en dvd

Desperadoes [Import USA Zone 1]

<Précédent - Suivant>


   Anecdotes



LES DESPERADOS est le premier film en Technicolor produit par la Columbia. Les historiens de l’Ouest relevèrent un flagrant anachronisme dans le scénario de Robert Carson : alors que  l’action est censée se dérouler en 1863, le dialogue fait allusion au massacre de Custer à Little Big Horn qui ne devait se produire que 13 ans plus tard !

Né à Budapest, Charles Vidor (1900-1959) travailla quelque temps aux studios de la UFA à Berlin avant de venir aux États-Unis en 1924 comme chanteur d’opéra, puis de rejoindre Hollywood comme assistant-réalisateur, scénariste et monteur. Passé réalisateur à partir de 1932, il dirigea une trentaine de films jusqu’à sa mort. Considéré comme un excellent technicien mais sans génie, il est l’auteur, entre autres, de LA REINE DE BROADWAY (Cover Girl, 1944), LA CHANSON DU SOUVENIR (A Song To Remember, 1945), LES AMOURS DE CARMEN (The Loves of Carmen, 1948), LES PIÈGES DE LA PASSION (Love Me or Leave Me, 1955) ; mais son film le plus célèbre demeure GILDA (1946).

Max Brand (1892-1944) fut un prolifique auteur de romans populaires,
vingt-cinq westerns – dont une quinzaine de muets – furent adaptés de ses ouvrages ; on retiendra La vallée des hommes perdus (Valley of the Vanishing Men, 1942), un “serial” de Spencer Gordon Bennet, et Marqué au fer (Branded, 1951) de Rudolph Maté.

Evelyn Keyes (née en 1919) épousa Charles Vidor en 1943 et divorça en 1945 pour devenir la femme de John Huston de 1946 à 1950.


Vos commentaires sur le film
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu