Les collines de la terreur - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les collines de la terreur

Les collines de la terreur (Chato's Land, 1971)
Votre appréciation du film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon

LES COLLINES DE LA TERREUR


Réalisé par
: Michael Winner
Avec : Charles Bronson, Jack Palance, James Whitmore, Simon Oakland, Ralph Waite, Richard Jordan, Victor French, Sonia Rangan, William Watson, Roddy McMillan, Paul Young, Lee Patterson, Roland Brand, Peter Dyneley, Hugh McDermott, Celestino González, Florencio Amarilla, Verna Harvey, Sally Adez, Clive Endersby, Rebecca Wilson, Luis Amarilla, Richard Basehart, Rudy Ugland
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Durée : 1h50
Année : 1971
Titre original : Chato's land



Résumé du film


1873. Chato est un métis apache qui mène une existence tiraillée entre deux cultures : celle des blancs et celle des Indiens. Un jour, Chato est provoqué par un shérif local et le tue en état de légitime défense. Accusé de meurtre, Chato est contraint de prendre la fuite. Une milice locale le prend en chasse jusqu'au territoire apache. Là, ils violent la femme de Chato et tuent son jeune frère. Pour le métis, l'heure de la vengeance a sonné.




A propos du film

Parce qu'un shérif raciste a été abattu par un métis Apache, une douzaine de gars dirigés par un ancien officier sudiste se lance à la poursuite du fuyard. Mais dans leur chasse pour une cause qu'ils estiment juste, les poursuivants se comportent comme de véritables sauvages. L'Apache qui connaît parfaitement le terrain se terre, disparaît, revient, emprunte des itinéraires de plus en plus dangereux que les chasseurs ne connaissent pas, finalement le chassé devient chasseur dans le but d'envoyer ses tortionnaires dans la tombe qu'ils se seront creusée eux-mêmes.

Ce film, très violent de Michael Winner, est un très bel hommage à la nature qui est, en fait, le principal acteur du film. Si l'Apache, joué à la perfection par un Bronson quasi muet, est supérieur aux chasseurs, c'est qu'il fait corps avec cette terre qui est sienne (le titre original reprend bien cette idée), qu'il en connaît tous les secrets et qu'il sait parfaitement où il va. Winner, jusque là habile technicien, fait preuve ici d'une intelligence consommée en dépouillant de tout artifice. Il se soucie peu de faire du suspense ou de faire de la psychologie. Il laisse parler les paysages, et le film, ô paradoxe, s'enrichit de ce dépouillement.
C'est le premier des six films que Charles Bronson et Michael Winner ont fait ensemble.




Acheter le film en dvd

Les Collines de la terreur





<Précédent - Suivant>


Les collines de la terreur (Chato's Land, 1971) Le film en V.O.
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu