Les cent fusils - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les cent fusils

Les cent fusils (100 rifles, 1969)
Galerie photos
Votre appréciation du film
Imprimer
Contact


LES CENT FUSILS



Réalisateur : Tom Gries et Chuck Roberson
Acteurs : Jim Brown (Lyedecker), Raquel Welch (Sarita), Burt Reynolds (Yaqui Joe Herrera), Fernando Lamas (General Verdugo), Dan O'Herlihy (Steven Grimes), Eric Braeden (Lieutenant Franz), Von Klemme (sous son vrai nom : Hans Gudegast), Michael Forest (Humara), Aldo Sambrell (Sergeant Paletes), Soledad Miranda (fille à l'hôtel).
Scénario : Tom Gries, Clair Huffaker - D'après le roman de Robert MacLeod
Photographie : Cecilio Paniagua - Format : Couleur - 35 mm - 1,85:1 - Son mono (Westrex Recording System)
Direction artistique : Carl Anderson
Montage : Robert L. Simpson
Musique : Jerry Goldsmith
Maison de production : 20th Century Fox
Genre : Western
Durée : 1 H 50 min
Année : 1969
Titre original : 100 Rifles








Résumé du film


1910. Un métis Yaqui, voleur de banques, s'allie à son poursuivant, un shérif noir, pour aider les Yaquis contre l'armée mexicaine, elle-même aidée par l'armée allemande. Pour acheter 100 fusils, les deux complices dévalisent une compagnie de chemin de fer américaine. La belle et sulfureuse Sarita prend fait et cause à leur côté pour les Indiens.



A propos du film

Western américain très violent et très érotique réalisé par Tom Gries, à qui on devait déjà le remarquable Will Penny.
La sensualité provocante de Raquel Welch fait merveille face à la mâle assurance de Jim Brown, au traves d'une aventure pleine de poussière, de sueur et de sang. La mise en scène est à l'image du film, nerveuse et bouillonnante. Une réussite.
"Le film est resté célèbre en montrant pour la première fois à l'écran, une scène d'amour entre un homme de couleur (Jim Brown) et une femme blanche (Raquel Welch)."




Acheter le film en dvd

Les 100 fusils





<Précédent - Suivant>




Anecdotes

Anecdotes autour du film

Parmi les nombreux films ayant pour cadre le Mexique en proie à la révolution, citons : VIVA VILLA !, Viva Zapata !, Vera Cruz, Bandido Caballero, Pancho Villa, La horde sauvage et Il était une fois ... La révolution.


Tom Gries, mort en 1977, dirigea Charlton Heston dans Will Penny le solitaire (1967), NUMBER ONE (1969) et LE MAÎTRE DES ÎLES (1970); Charles Bronson dans L'ÉVADÉ (1975) et Le solitaire de Fort Humbolt (1975); et Mohamed Ali, alias Cassius Clay, dans THE GREATEST (resté inédit en France) !


Ce film d'aventures se signale par ses personnages originaux : un shérif noir incarné par Jim Brown (Rio Conchos, DOUZE SALOPARDS) l'un des acteurs noirs les plus cotés du moment à Hollywood; un conseiller technique allemand (il y avait un personnage identique dans Vera Cruz d'Aldrich), un Américain qui n'est pas sans évoquer la politique yankee de l’époque en Amérique latine; et la révolutionnaire mexicaine, la très belle Raquel Welch, dont on n'oubliera pas le strip-tease (sa douche sous le château d'eau) et les scènes d'amour passionnées avec Jim Brown, prouvant l'évolution des mœurs à Hollywood ! Un morceau d'anthologie : l'attaque et le déraillement du train.


Burt Reynolds joue un Métis (moitié blanc, moitié Indiens Yaqui), il avait précédemment joué un Indien Navajo dans le film Navajo Joe. Reynolds est d'origine indienne de la tribu Cherokee.


La bande annonce V.O. Les cent fusils (100 rifles, 1969)
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu