Le grand McLintock - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Le grand McLintock

Le grand McLintock


Réalisateur : Andrew V. McLaglen
Acteurs : John Wayne, Maureen O’Hara, Patrick Wayne, Stefanie Powers, Jack Kruschen, Chill Wills, Jerry Van Dyke, Yvonne de Carlo, Edgar Buchanan, Bruce Cabot, Perry Lopez, Strother Martin, Gordon Jones, Hank Worden, Robert Lowery, Michael Pate, Edward Faulkner, Leo Gordon, Mari Blanchard, Pedro Gonzales-Gonzales, Hal Needham
Scénario : James Edward Grant
Photographie : William H. CLOTHIER - Panavision, Technicolor
Musique : Frank De Vol
Montage : Bill Lewis, Otto Lovering
Son : Howard Beals, Jack Solomon - Mono (Westrex Recording System)
Décors : Darrell Silvera, Sam Comer
Costumes : Ron Talsky
Genre : Western, Comédie
Année : 1963
Pays : Etats-Unis
Durée : 2 h 07
Producteur : Michael Wayne
Maison de production : Batjac Productions
Titre original : McLintock!






Résumé du film


Le grand George Washington Mc Lintock (G-W pour les intimes) se trouve être, vers 1860, le seigneur incontesté d'une région à peine civilisée de l'Arkansas et d'un village qui d'ailleurs porte son nom. Il règne sur les terres, les troupeaux, les cow-boys, le shérif, le chemin de fer et les Peaux-Rouges qu'il a d'abord combattus avant de s'en faire des amis. Il n'y a qu'une personne sur qui il n'a aucune autorité : sa femme Kathe, devant qui il se sent désarmé.



A propos du film

Cette joyeuse pochade westernienne a été, pour d'obscures raisons, descendue en flammes par la critique lors de sa sortie. On reprochait alors à McLaglen de se prendre pour John Ford et de lorger un peu trop du côté de l'homme tranquille.
Il n'était cependant pas difficile de constater que Le grand McLintock présente à peu près autant de similitudes avec le film de Ford que Howard Hawks avec Marguerite Duras.
Le film de Ford est admirable de drôlerie, de tendresse et de poésie.
Celui de McLaglen ne vise qu'à faire rire, avec des effets plus ou moins discrets.
Mais il fait rire.
En effet, Le grand McLintock est une farce, sans l'ombre d'une arrière pensée.
Les bagarres les plus "Hénaurmes" succèdent aux situations les plus improbables. On ne cherche rien d'autre que le plaisir du gag, neuf ou éculé, car le trait est appuyé et plus McLaglen en rajoute.
Aucune finesse, aucune légèreté, me direz-vous ?
Effectivement. Mais on marche comme à Guignol et le rire s'installe, même dans les scènes téléphonées un quart d'heure à l'avance.
Au cinéma, il y a vraiment des choses qui, parfois, ne s'expliquent pas.




Acheter le dvd Le grand McLintock


Le Grand McLintock



<Précédent - Suivant>


Le Grand McLintock (McLintock!, 1963)
Galerie photos
Votre vote pour McLintock!
Imprimer
Contact


Anecdotes autour du film

Anecdotes autour du film

La mare dans laquelle la célèbre bagarre a eu lieu n'est pas réllement faite de bous. Elle est constituée par un matériau appelé bentonite, qui est utilisé dans le forage des puits de pétrole et à la consistance d'un sirop au chocolat. Selon l'acteur Leo Gordon, cette scène a necéssité une semaine de tournage.


La fameuse scène de "la fessée", jouée par John Wayne et Maureen O'Hara, reste encore aujourd'hui une première cinématographique du western comique (à noter que plus avant dans le film, une autre scène de "la fessée" est jouée par Patrick Wayne et Stefanie Powers).


Bien que Stefanie Powers affirme que John Ford est venu diriger le film pendant une semaine, Andrew V. McLaglen prétend que ce n'est jamais arrivé et qu'il a qu'il a dirigé seul tout le tournage du film.


C'est le quatrième des cinq films qui ont réuni John Wayne et Maureen O'Hara.


John Wayne-Michael Pate in McLintock!



Une fessée en place publique + Bande annonce

Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu