Le fils d'un hors-la-loi - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Le fils d'un hors-la-loi

FILS D'UN HORS-LA-LOI


Réalisateur : Paul Landres
Acteurs : Russ Tamblyn, Kieron Moore, James Philbrook, Fernando Rey, Maria Granada,  Aldo Sambrell,  Antonio Casas, Barta Barri, Renato Polselli, Andy Anza, Fernando Hilbeck, Hector Quiroga, Carmen Tarrazo, Maria José Collado
Scénario : Clarke Reynolds
Musique : Robert Mellin
Montage : Sherman Rose
Direction Artistique : Julio Molina
Photographie : Manuel Berenguer - 35 mm (Cinémascope) - Couleur  (Métrocolor)
Pays : Etats-Unis, Espagne
Genre : Western
Durée : 1 h 30
Année : 1965
Production : Lester Welch Productions - Zurbano Films
Titre original : Son of a Gunfighter



Résumé du film

Aux premières lueurs du jour, James "Ace" Ketchum et sa bande de hors-la-loi traversent tambour battant une petite ville à la frontière Américano-Mexicaine. Le shérif et son adjoint réalisent trop tard que cet incident était en fait une diversion visant à couvrir l'évasion d'un complice. Quelques jours plus tard, les deux hommes escortent une diligence chargée d'or, s'attendant à tout moment à voir Ketchum et sa bande les attaquer. La présence à leurs côtés d'un jeune homme, Johnny, qui a lourdement insisté pour faire le voyage et qui pose un peu trop de questions, accroît leur méfiance. Ils découvrent vite que leur crainte d'une éventuelle attaque était fondée mais que Johnny n'est pas le hors-la-loi qu'ils croyaient. Le jeune homme a juré de venger sa mère, qui seule a pourvu à son éducation abandonnée par son hors-la-loi de mari, le célèbre roi de la gâchette, James Ketchum...




A propos du film

Ce nanar de Paul Landres, sombre faiseur justement tombé dans l'oubli, a la sinistre particularité de rassembler dans les 90 minutes que dure le film le plus grand nombre possible de clichés, lieux communs et autres poncifs de tous ordres.
Cette pâle histoire de fiston vengeur qui renonce à son projet meurtrier par la grâce de l'amour, n'offre absolument aucun intérêt, tant au niveau de la mise en boîte (mise en scène serait trop ,présompteueux) que de l'interprétation très morne. On peut avec l'indulgence qui caractérise l'amateur éclairé, admirer quelques jolis paysages filmés avec quelque bonheur, mais il est cependant difficile de lutter contre le sommeil qui envahit rapidement le spectateur.


<Précédent - Suivant>






Fils d'un hors la loi (Son of a Gunfighter, 1965)
Galerie photos
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu