Le déserteur de Fort Alamo - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Le déserteur de Fort Alamo

Le déserteur de Fort Alamo (The man from the Alamo, 1952)
Votre vote pour ce film
Imprimer
Acheter le film en dvd

LE DÉSERTEUR DE FORT ALAMO


Réalisé par : Budd Boetticher
Avec : Glenn Ford, Julie Adams, Chill Wills, Hugh O'Brian, Victor Jory, Neville Brand, John Daheim, Myra Marsh, Jeanne Cooper, Marc Cavell, Edward Norris, Guy Williams...
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Durée : 1h19
Année : 1953
Production : Universal
Titre original : The Man from the Alamo



Résumé du film

1836. Au Fort Alamo, près de San Antonio, des partisans du rattachement du Texas aux États-Unis luttent contre l'armée mexicaine du général Santa Anna. Devant l'inégalité des forces en présence, un homme est tiré au sort pour quitter le fort au plus vite afin d'avertir les familles des villages environnants. Quand John Stroud - c'est son nom - arrive chez lui, Carlos, le jeune domestique à son service, lui apprend la mort de sa femme et de son fils.
Après la chute d'Alamo, où aucun des défenseurs texans n'a survécu, le général Houston fait évacuer la ville de Franklin avant l'arrivée imminente des troupes mexicaines.
      Stroud confie Carlos, dont le père a été tué, à Beth Anders, une jeune femme de la ville. Considéré comme un traître, il est jeté en prison et se retrouve dans la même cellule que Dawes, l'assassin du père de Carlos. Au moment où les habitants s'apprêtent à le pendre, des pillards attaquent la ville. Déguisés en Mexicains, ce sont, en fait, les auteurs des tueries. Profitant de la confusion, Stroud s'enfuit avec Dawes, qui le conduit jusqu'à Jess Wade, le chef des pillards. Une violente bagarre oppose les deux hommes, Stroud tombant dans un ravin.
      Pendant ce temps, le lieutenant Lamar, conduisant les civils loin de la ville, tombe dans une embuscade tendue par Wade. Le bandit veut s'emparer de l'argent des habitants mis à l'abri dans le convoi. Quand Carlos retrouve Stroud, Lamar veut le tuer. Mais l'intervention de Beth lui sauve la vie.
      Alors que le convoi s'est remis en route, Lamar reçoit l'ordre du général Houston d'abandonner immédiatement les civils et de rejoindre son détachement. Craignant un massacre, Lamar refuse d'obéir, au risque d'être accusé de désertion. Stroud accepte de prendre la tête du convoi. Les deux hommes sont ainsi réconciliés.
      Lorsque Wade et ses hommes passent à l'attaque, Stroud fait mettre le convoi à l'abri et organise la résistance. Il se retrouve face à Wade au-dessus d'une chute d'eau. Le bandit fait une chute mortelle. Stroud part aussitôt rejoindre l'armée. Beth et Carlos attendront son retour.



A propos du film

Sur un fil conducteur de la plus haute fantaisie, voici une oeuvre superbement colorée, que Boetticher mène à la vitesse d'un express avec l'aide de Glenn Ford bondissant et enflammé. Le film ne se place évidemment pas au niveau des chefs-d'oeuvre ultérieurs de son auteur (Comanche Station) mais c'est assurément un divertissement d'excellente facture.



Acheter le film en dvd

Le Déserteur de Fort Alamo

déserteur de fort alamo (Le)

<Précédent - Suivant>




Anecdotes

Le Déserteur de Fort Alamo est considéré comme précurseur de la carrière de Budd Boetticher. On y trouve déjà le héros solitaire et un certain pessimisme qui marqueront les westerns tournés par le réalisateur avec l'acteur Randolph Scott dans les années 50, dont Comanche Station (1960).


Le Déserteur de Fort Alamo marque les retrouvailles de Budd Boetticher avec deux de ses acteurs : Chill Wills déjà présent en 1952 dans Bronco Buster et Julie Adams qu'il avait dirigée en 1952 dans Le Traitre du Texas.


Le Déserteur de Fort Alamo marque les débuts de l'actrice américaine Jeanne Cooper, qui se rendra célèbre dans les années 60 et 70 par ses participations à de nombreuses séries télévisées dont Les Feux de l'amour.


L'histoire du siège de Fort Alamo a été adaptée plus ou moins fidèlement à de nombreuses reprises. Outre les films et séries consacrés à l'un de ses héros, Davy Crockett, la bataille a notamment inspiré Frank Lloyd en 1955 avec Quand le clairon sonnera dominé par Sterling Hayden, et John Wayne pour son légendaire Alamo tourné cinq ans plus tard. Les années ne semblent pas avoir de prises sur la légende, un nouveau Alamo étant en production en 2003 sous la direction de John Lee Hancock.


Golden Globe de la meilleure révélation masculine. (H. O’Brian)


Les révolvers utilisés par de nombreux personnages n'ont été produits qu'après la guerre de sécession (1861 - 1865), Alors que l'histoire se déroule entre la bataille du Fort Alamo (Février/Mars 1836) et la bataille de San Jacinto (Avril 1836).


Dans le Bureau du shérif, la photo sur le mur est celle de Rutherford b. Hayes, président de 1877 à 1881. En 1836, quand se déroule le film , Hayes avait 13 ans.



Vos commentaires sur le film
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu