Le dernier pistolet - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Le dernier pistolet

Le dernier pistolet (Jim il primo, 1964)
Votre note pour le film
Imprimer
Acheter le film en V.O.

LE DERNIER PISTOLET


Réalisé par
: Sergio Bergonzelli, (Serge Bergon)
Avec : Cameron Mitchell, Carl Mohner, Celina Cely, Kitty Carver, Livio Lorenzon, Marty Gordon, Luke Aaron, Anna Lina Alberti , Dony Baster , Luigi Batzella , Calisto Calisti , Fanny Clair , Harris Cooper
Scénario : Ambrogio Molteni & James Wilde Jr
Musique : Marcello Gigante
Photographie : Romolo Garroni & Amerigo Gengarelli
Production : Sagebrush Productions
Pays : Italie
Genre : Western Spaghetti
Durée : 1H36
Année : 1964
Titre original : Jim il primo
Titre secondaire : L'homme aux neuf colts
Titre secondaire 2 : Jim le premier



Résumé du film

Bill est un as de la gâchette dont la renommée le précède continuellement et attise les convoitises des jeunes pistoleros désireux de lui ravir son titre. Las de cette situation et de devoir démontrer sans cesse ses talents, il décide d'abandonner le "métier" et part s'installer dans une petite ville de l'ouest où il redémarre une nouvelle vie sous le nom de Jim Hart, commerçant. Mais un jour, la petite ville, qui attend la livraison d'une importante cargaison d'or qui doit être entreposée à la banque, voit alors arriver tout une bande de hors-la-loi avec à sa tête Jess, un redoutable criminel, qui est accompagné d'un saltimbanque qui se fait appeler Guitar. Cette arrivée massive perturbe fortement le calme et la quiétude de la petite ville et devant l'incapacité à agir du sherif qui est débordé, Jim est tenté de reprendre les armes et de se placer, cette fois, du bon côté de la loi...



A propos du film

Le film est particulièrement bien réalisé, ce qui fait que l’on accroche à cette banale histoire et que l’on ne voit pas passer les 96 minutes de projection. La photo est réussie et les acteurs bien dirigés n’en font pas trop.! On apprécie particulièrement le jeu de Carl Môhner, Cameron Mitchell étant un peu trop de marbre.
Une bonne note à la musique de Marcello Gigante
qui soutient parfaitement l’action. Le générique, une fois n'est pas coutume, est remarquable, dans la version originale italienne le lettrage est de couleur noire, très rare et d'un très bel effet.



Acheter le film en dvd V.O.

Jim il primo


<Précédent - Suivant>




Le film en version anglais
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu