La fille du désert - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

La fille du désert


La fille du désert


Réalisateur : Raoul Walsh
Acteurs : Joel McCrea, Virginia Mayo, Dorothy Malone, Henry Hull, John Archer, James Mitchell, Morris Ankrum, Basil Ruysdael, Frank Puglia, Ian Wolfe, Harry Woods, Houseley Stevenson Jr.
Scénario : John Twist, Edmund H. North - D'après le roman de W.H. Burnett "High Sierra"
Montage : Owen Marks
Photographie : Sidney Hickox - Noir et blanc - Format 1.37:1
Musique : David Buttolph
Décorateur : Fred M. MacLean
Direction artistique : Ted Smith
Effets spéciaux : William C. McGann, Hans F. Koenekamp
Costumes : Joan Joseff - Leah Rhodes
Maison de production : Warner Bros Pictures
Nationalité : américain
Genre : Western
Durée : 1 h 32
Année : 1949
Titre original : Colorado Territory

 

Résumé du film


Le hors-la-loi Wes McQueen s'évade de prison et essaye de rejoindre le Colorado. En chemin, il fait un détour par son village natal où il rencontre Winslow et sa fille Julie Ann dont il tombe amoureux. Mais après avoir réussi l'attaque d'un train postal, il part avec une autre femme. Par jalousie, Julie Ann le dénonce à la police...




A propos du film

Remake "western" du film noir "High Sierra" (tous deux réalisés par le mythique Raoul Walsh), ce n'est certes pas le meilleur de sa catégorie. Outre le cénario un peu sommaire, les deux acteurs principaux (Joel MacCrea, vétéran du genre et la sensuelle Virginia Mayo) n'arrivent pas à donner à leurs personnages l'authentique humanité que leur conféraient Humphrey Bogart et Ida Lupino dans la version "noire" de cette histoire.
Restent de grands moments visuels ; les plans réalisés en extérieur, notamment à la fin du film.



Acheter le film en dvd


LA FILLE DU DESERT



<Précédent - Suivant>








La fille du désert (Colorado Territory, 1949)
Galerie photos
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


Anecdotes sur le film

Anecdotes

Raoul Walsh déclarait en avril 1964 : “La raison de son succès au Japon, c'est qu'à la fin, le héros et l'héroïne meurent tous les deux”. C'est cette forme de drame que préfèrent les Japonais, alors qu'en Amérique les gens préfèrent qu'ils vivent. (...) Il n'y a que deux acteurs que vous pouvez faire mourir à la fin d'un film dont ils ont la vedette : Jimmy Cagney et Humphrey Bogart. Mais vous ne pouvez pas laisser mourir Cooper ou Clark Gable, car alors tout est fini pour les mangeurs de pop-corn : ils n'aiment plus du tout ça ! Les scènes d'amour entre Virginia Mayo et Joel McCrea donnaient l'impression que ces moments de bonheur allaient vite se briser. Oui, une menace était là, derrière, comme si quelque chose allait exploser, une sorte de suspense, en somme.”


Raoul Walsh réalisa ici le remake – transposé du policier au western –de son film HIGH SIERRA / LA GRANDE ÉVASION (1941) avec Humphrey Bogart et Ida Lupino, de Raoul Walsh. Fait curieux : Henry Hull jouait déjà dans HIGH SIERRA, où il était “Doc” Banton ! En 1955, Stuart Heisler tournera un nouveau remake : LA PEUR AU VENTRE (I Died a Thousand Times) avec Jack Palance, Shelley Winters et Lee Marvin, redevenu un film policier !




Bande annonce
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu