La charge victorieuse - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

La charge victorieuse

La charge victorieuse (The red badge of courage, 1951)
Galerie photos
Votre appréciation du film
Imprimer
Contact


LA CHARGE VICTORIEUSE


Réalisateur : John Huston
Acteurs : Audie Murphy (le jeune soldat), Bill Mauldin (le soldat costaud), Douglas Dick (Le Lieutenant), Royal Dano (le soldat blessé), John Dierkes (le grand soldat), Arthur Hunnicutt (Bill Porter), Tim Durant (Le Général), Andy Devine (le joyeux soldat), Robert Easton (Thompson).
Scénario : Albert Band, John Huston - D'après le roman The Red Badge of Courage de Stephen Crane.
Photographie : Harold Rosson
Musique : Bronislau Kaper
Montage : Ben Lewis
Direction artistique : Cedric Gibbons et Hans Peters
Effets spéciaux : Warren Newcombe
Maison de production : Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)
Producteur : Gottfried Reinhardt
Année : 1951
Genre : Western
Pays : États-Unis
Durée : 1 Heure 09 minutes
Titre original : The Red Badge of Courage






Résumé du film


1862. La guerre de Sécession fait rage. Jeune fantassin nordiste plein d'appréhension et torturé par la peur, Henry Fleming marche pour la première fois au combat. La panique le gagne et, au cours de l'engagement, il s'enfuit et se cache dans les bois. La nuit, il erre dans la forêt et retrouve sa compagnie qui bivouaque après avoir battu en retraite. Fleming invente une histoire pour expliquer sa disparition à ses camarades qui le croyaient mort. Mais, honteux, il finit par dire la vérité à son ami. Jim Conklin qui, lui aussi, avoue avoir eu peur...



A propos du film

Durant la guerre de Sécession, un jeune soldat, paralysé par la peur, déserte pendant la bataille. Après, tout d'abord avoir prétendu qu'il avait combattu avec une autre unité, il avoue sa fuite à un camarade et fini par se conduire héroïquement.
Ce film, l'un des plus célèbre de son auteur, est l'une des oeuvres les plus sincères et les plus fortes que l'on ait fait sur la peur, ou plus précisément sur la peur de la peur. Pour accentuer son propos et montrer que la peur n'épargnait personne même les plus braves, Huston avait confié le rôle principal à Audie Murphy, le soldat le plus décoré de la seconde guerre mondiale. Mais les producteurs terrorisés sans doute par l'authenticité et l'efficacité du film, se livrèrent à un tel tripatouillage et à un tel charcutage que Huston désavoua son oeuvre, qui, malgré cela et telle qu'on peut la voir actuellement, n'en reste pas moins une de ses plus grandes réussites.




Acheter le film en dvd

La Charge Victorieuse - Collection Fnac-Cinema




<Précédent - Suivant>


Autour du film

Anecdotes autour du film

Lieux de tournage :

  
Bidwell Park - Manzanita Avenue, Chico, Californie, USA
   Chico, Californie, USA
   John Huston Ranch, Tarzana, Los Angeles, Californie, USA
   Metro-Goldwyn-Mayer Studios - 10202 W. Washington Blvd., Culver City, Californie, USA



" The Red Badge of Courage " de Stephen Crane, l'un des livres favoris d'Hemingway, et l'un des grands best-sellers américains du siècle dernier, évoque dans son titre une blessure (" La marque rouge du courage") qui signifie par extension l'épreuve du feu. Pour traiter cette histoire qui décrit la bravoure comme une impulsion aussi irraisonnée que la lâcheté, John Huston a choisi pour interprète principal Audie Murphy, qui fut le soldat le plus décoré de la seconde guerre mondiale (24 décorations). Interrogé sur les raisons qui ont motivé ce choix, le cinéaste rétorqua: " Je l'ai choisi pour lui-même, pas pour ce qu'il représentait. On s'est rencontré en Italie durant la guerre. Et après la guerre, j'ai appris à le connaître et on est devenus de très bons amis... " (déclarations publiées dans " Positif" n° 116/mai 1970).


Le film de John Huston totalisait 95 minutes de projection. Il fut réduit à 69 minutes par les producteurs après une preview désastreuse (les spectateurs désertèrent la salle durant la projection). Huston qui avait perdu son père Walter en avril 1950, se désintéressa du sort de son film qui, selon ses dires, ne peut en aucune manière aujourd'hui donner un aperçu du réalisme de la version initiale.


Le producteur Gottfried Reinhardt entreprit, après la sortie du film, de récupérer les séqences coupées afin de rétablir le montage original. Il apprit que celles-ci avaient été détruites par les patrons de la Metro-Goldwyn-Mayer.


Un remake pour la télévision fût dirigé en 1974 par Lee Philips.



Bande annonce du film La charge victorieuse (The red badge of courage, 1951)
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu