L'homme qui n'a pas d'étoile - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

L'homme qui n'a pas d'étoile


L'homme qui n'a pas d'étoile

Réalisateur : King Vidor
Acteurs : Kirk Douglas (Dempsey Rae), Jeanne Crain (Reed Bowman), Claire Trevor (Idonee), William Campbell (Jeff Jimson), Jay C. Flippen (Strap Davis), Richard Boone (Steve Miles), Myrna Hansen (Tess Cassidy), Mara Corday (Mocassin Mary), Eddy C. Waller (Tom Cassidy), Frank Chase (Little Waco), Roy Barcroft (le shérif Olson), Jack Ingram (Jessup), Millicent Patrick (Boxcar Alice), Ewing Mitchell (Ben Johnson), William "Bill" Phillips (Cookie), Sheb Wooley (Latigo), Paul Birch (Mark Toliver), George Wallace (Tom Carter), Jack Elam (Le passager clandestin), Malcolm Atterbury (Fancy Joe Toole), Myron Healey (Mogollon), James Hayward (Duckbill), Lee Van Cleef (Un homme de main).
Scénario : Borden Chase, D. D. Beauchamp - D'après une histoire de Dee Linford
Photographie : Russell Metty - Couleurs (Technicolor)
Musique : Joseph Gershenson, Arnold Hughes
Montage : Virgil Vogel
Direction artistique : Alexander Golitzen et Richard H. Ridel
Décors : Russell A. Gausman et John Austin
Costumes : Rosemary Odell
Producteur : Aaron Rosenberg
Pays : États-Unis
Genre : Western
Durée : 1 Heure 29 minutes
Année : 1955
Titre original : Man without a Star






Résumé du film


Dempsey Rae et Jeff Jimson arrivent dans une petite ville de l'Ouest, où ils cherchent du travail. Ils sont embauchés par Strap Davis, le contremaître du ranch Le Triangle, dont la propriétaire est Reed Bowman, laquelle s'y entend à mener ses affaires. Elle a pour voisin Tom Cassidy qui décide de clôturer ses terres de fil barbelé, pour les protéger du bétail en divagation. Mécontente de Strap, Reed le renvoie et nomme à sa place Dempsey qui n'apprécie pas - il en a souffert autrefois - cette pose de clôture. C'est bientôt l'affrontement avec Tom et ses hommes, menés par Steve Miles...



A propos du film


Cinéaste de la liberté, King Vidor est l'auteur de ces grandes fresques épiques qui ont pour nom Duel au soleil (1945), Le grand passage (1940), La grande parade (1925).
Dans L'homme qui n'a pas d'étoile, Vidor abandonne l'imposante figuration de ses films précédents. C'est certainement ce qui a dérouté ses habituels admirateurs.
Or, si la manière de présenter les choses ont changé, les thèmes chers à King Vidor demeurent. Disons que l'auteur nous les murmure alors qu'il avait pris l'habitude de nous les déclamer haut et fort.
Vidor nous conte ici l'histoire d'un aventurier mêlé à un conflit entre éleveurs et qui modifie sa conception de la vie au nom de la justice.
Bien que Vidor lui-même ait renié le film dont le scénario lui avait été imposé, l'oeuvre telle que nous pouvons la voir aujourd'hui sait atteindre à une dimension tragique par le biais de scènes clés comme celle des barbelés qui en disent long sur l'apport de Vidor au sujet et surtout par une simplicité constante du scénario, alternant avec bonheur moments de violence et épisodes plus légers.
On a souvent dit que L'homme qui n'a pas d'étoile était une oeuvre mineure dans la carrière de Vidor. Il y a pourtant plus d'un metteur en scène de renom qui en aurait volontiers fait leur pierre angulaire.



Acheter L'homme qui n'a pas d'étoile en dvd

L'homme qui n'a pas d'étoile



<Précédent - Suivant>




L'homme qui n'a pas d'étoile (Man without star, 1955)
Galerie photos
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


Autour du film

Anecdotes autour du film

Lieux de tournage:

Conejo Valley, Thousand Oaks, Californie, USA
Janss Conejo Ranch, Thousand Oaks, Californie, USA


King Vidor est contacté en 1954 par son agent, qui lui explique que les studios Universal lui proposent de réaliser un western avec Kirk Douglas. Mais l'acteur est sous contrat avec le studio pendant seulement quatre semaines, entre deux films tournés pour la Fox et la Warner. King Vidor accepte de relever le défi.


Kirk Douglas retrouve dans ce film Jeanne Crain, avec qui il avait déjà tourné le film de Joseph L. Mankiewicz, A Letter to Three Wives (1949).


King Vidor a dû abandonner le plateau de L'homme qui n'a pas d'étoile pour partir en Europe tourner Guerre et Paix. La scène de l'emballement du bétail a été tournée par une seconde équipe.


Kirk Douglas déclarera à propos du tournage : "Je n'ose pas dire que j'ai mis le film en scène, car on m'accuse souvent d'être un acteur qui veut mettre en scène... J'aime bien King Vidor qui a fait de très beaux films, mais là, il était en dehors du coup..."


Le "méchant" est interprété par Richard Boone, un acteur habitué à ce type de rôle, comme on peut le voir par exemple dans Le Dernier des géants. Boone, rendu très célèbre aux Etats-Unis par une série télévisée diffusée de 1957 à 1963, Have gun, will travel, sera le père de Kirk Douglas dans L'Arrangement d'Elia Kazan en 1969.


On remarque l'apparition dans le film de deux acteurs non crédités au générique : Lee Van Cleef et Jack Elam.


Il n'aura fallu que dix jours pour écrire le scénario et seulement trois semaines pour le tournage.



Extrait du film
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu