Haine pour haine - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Haine pour haine

Haine pour Haine

Réalisateur : Domenico Paolella
Acteurs : Antonio Sabato (Miguel), John Ireland (James Arthur Cooper), Mirko Ellis (Moxon / Morton), Nadia Marconi (Jenny / Juana Cooper), Gloria Milland (Maria Consuelo Cooper), Piero Vida (Sorito), Fernando Sancho (Coyote), Gianni Di Benedetto (médecin de la prison), Antonio Iranzo (Fulton), Bruno Arie (gardien de prison), Donato Baster, Mario De Simone, Alba [Dada] Gallotti (Mme Driscoll), Osvaldo Genazzani, Luigi Perelli, Emilio Sancho, Sergio Scarchilli, César Ojinaga (Mendez)
Scénario : Mario Amendola, Bruno Corbucci, Fernando Di Leo, Domenico Paolella
Photographie : Giovanni Bergamini, Alejandro Ulloa - Eastmancolor - Deltavision 2,35:1
Musique : Willy Brezza
Producteur : Italo Zingarelli
Pays : Italie
Genre : Western
Année : 1967
Durée : 1 Heure 36 minutes
Titre original : Odio par odio




Résumé du film


Un jeune paysan du nom de Miguel (Antonio Sabato) se retrouve par hasard mêlé à une attaque de banque ce qui va l'amener à être arrêté en compagnie d'un des bandits : Cooper (John Ireland). En fait Cooper s'était opposé à son cruel associé : le cynique Moxon ce qui lui vaut la sympathie de Miguel. Après avoir réussi à prouver son innocence Miguel est libéré de prison. Il accepte de partir à la recherche de la femme et de la fille de Cooper. Ce dernier pressent en effet que son ex-complice Moxon essayera de se venger sur elles. Si Cooper éprouve lui aussi de l'estime pour Miguel il lui demande toutefois de ne jamais révéler la véritable identité de son père à sa fille. Troublé Miguel accepte d'autant qu'il comprend que Cooper cherche en fait à protéger sa fille en lui épargnant la honte d'apprendre qu'elle est la fille d'un bandit. Mais Miguel arrivera trop tard, Cooper décide alors de s'évader pour régler cette affaire à sa manière...



A propos du film


Deux histoires parallèles s'entrecroisent, d'abord l'histoire d'un mexicain qui veut aller à New York et de devenir sculpteur et l'autre l'histoire d'un cowboy vétéran qui veut prendre sa retraite avec un dernier gros coup. L'histoire est un peu difficile à suivre, mais le bon travail des acteurs et du réalisateur rend l'ensemble cohérent.



<Précédent - Suivant>







Haine pour haine (Odio per odio, 1967)
Galerie photos
Votre note pour le film
Imprimer
Contact


Extrait : Kills count
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu