Guet-apens chez les Sioux - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Guet-apens chez les Sioux

Guet-apens chez les Sioux


Réalisateur : Lewis R. Foster
Acteurs : Dale Robertson, Ward Bond, Linda Darnell, John Lund, Regis Toomey, Skip Homeier, Irving Bacon, John Doucette, Whit Bissell, William Fawcett, Malcolm Atterbury, Diane Dubois, Charles Horvath
Scénario : Frederick Louis Fox
Photographie : Ernest Haller
Musique : R. Dale Butts
Production : Republic Pictures
Durée : 84 mn en TruColor
Genre : Western
Année : 1956
Pays : USA
Titre original : Dakota incident




Résumé du film


Après avoir dévalisé une banque, trois bandits, John Banner, son jeune frère Frank et Rick Largo prennent la fuite en direction du désert. Mais en chemin, Rick tire sur John en traître sous les yeux de Frank qui ne réagit pas. Les deux hommes s'enfuient alors avec l'argent. Ils ignorent que John n'a pas été touché et que seul son cheval a été abattu. Après avoir parcouru plus de 50 miles à pied, il arrive dans une petite ville où il retrouve ses deux complices. Il abat Rick lors d'un duel et accorde une chance à son frère en le laissant filer sans arme. Il fait alors la connaissance d'Amy Clarke, une chanteuse qui attend la diligence parmis d'autres passagers. Mais la diligence arrive en ville avec tous ses occupants massacrés. Les sioux ont pris le sentier de la guerre et la compagnie décide de suspendre la ligne de diligence. Mais plusieurs passagers décident de voyager malgré les risques, parmis lesquels Amy Clarke, le sénateur Blakely, un fervent défenseur des indiens, et John Carter, un banquier qui a été accusé d'un vol commis par John et qui est bien décidé à ramener celui-ci à Laramie afin de se disculper. John décide alors de les accompagner en tant que convoyeur...



A propos du film


Un film construit en 2 parties. La première pour présenter les personnages.
Les plus intéressants sont Amy Clarke, une artiste de renom mais plus ou moins entraineuse ou qui l'a été. Ensuite le sénateur, joué par Ward Bond dans un contre-emploi intéressant.
Il promène avec conviction son discours humaniste derrière lequel j'ai vu perçer cependant il me semble une certaine ironie. Un humour discret parsème d'ailleurs ce film au moins dans
sa première partie.
La deuxième partie, le siège par les indiens, fera évidemment penser à Fort Bravo. Le danger et l'approche de la mort servira de révélateur aux personnages. A ce titre, ce Fort Bravo du
pauvre serait même plus intéressant que le film de Sturges mais je trouve que les comédiens ne sont pas tout à fait à la hauteur des personnages. Il faut préciser que je ne suis fan, ni de
Dale Robertson, ni de Linda Darnell...ni de Ward Bond, et donc sans doute pas tout à fait objectif.
Reste le personnage joué par John Lund, a la double identité dont je ne dirais rien mais qui au milieu du récit relance l'intérêt du film alors que les assauts répétés des indiens pourraient
commencer à lasser. Car si les personnages et leur évolution sont plus intéressants que dans le Sturges, en terme de mise en scène par contre, Foster n'est pas, au moins pour cette fois,
tout à fait à la hauteur. Les péripéties qui découlent de la situation sont en effet plutôt répétitives.
Les dialogues par contre sont étonnamment brillants pour une production de ce type et le final est assez inattendu et contredit le discours souterrain du film...Plutôt heureusement...
Un film intéressant.
Source: André Jurieux




<Précédent - Suivant>






Guet-apens chez les Sioux (Dakota incident, 1956)
Galerie photos
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


Le film en VO (3 parties)


Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu