Et le vent apporta la violence - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Et le vent apporta la violence

Et le vent apporta la violence (E Dio disse a Caino, 1969)
Votre vote pour le film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon
Contact

ET LE VENT APPORTA LA VIOLENCE


Réalisé par : Antonio Margheriti
Acteurs : Klaus Kinski (Gary Hamilton), Peter Carsten (Acombar), Marcella Michelangeli (Maria), Guido Lollobrigida
"sous le nom Lee Burton" (Miguel Santamaria) , Antonio Cantafora (Dick Acombar)
scénaristes : Giovanni Addessi, Antonio Margheriti
Musique : Carlo Savina
Chef opérateur : Luciano TRASATTI (Techniscope),
Ricardo PALOTTINI (Technicolor)
Montage : Nella NANNUZZI
Décors : Mario GIORSI
Nationalité : italien.
Genre : Western, Drame
Durée : 1h 38min.
Année de production : 1969
Titre original : E Dio disse a Caino



Résumé du film


Après dix ans de bagne, Gary Hamilton (Klaus Kinski) est relâché. L'occasion pour lui d'appliquer ce qu'il rumine depuis dix ans : sa vengeance. Car il était innocent du pillage pour lequel on l'avait condamné. Lorsque ce dernier a eu lieu, Gary était en effet paisiblement avec sa femme. Mais il fut accusé à tort par un certain Acombar, le vrai responsable du pillage, qui s'arrangea pour laisser des preuves désignant Hamilton, et allant même dans son incivilité jusqu'à corrompre l'épouse de son bouc-émissaire.
Ainsi donc, le soir même de sa libération, tandis qu'une tempête se prépare, Gary vient dans la ville d'Acombar, pour se faire vengeance.



A propos du film


Et le vent apporta la violence est un excellent western Italien, admirablement servi par Klaus Kinski, qui interprète de façon convaincante un Gary Hamilton tourmenté, silencieux et calme, déterminé à se venger. Son jeu presque solennel parvient à conférer au personnage une aura insaisissable, comme s’il appartenait à la fois aux morts et aux vivants. En dépit de moyens modestes, de peu de figurants et de personnages secondaires simplistes, … Et le vent apporta la violence se démarque des autres westerns par son charme gothique et par la prestation exceptionnelle de Klaus Kinski, à la fois effrayant et intriguant dans ce rôle d’insensible vengeur.



Acheter le film en dvd

Et le vent apporta la violence

<Précédent - Suivant>

Kills count
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu