En route vers le sud - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

En route vers le sud

En route vers le sud (Goin' South, 1978)
Votre vote pour le film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon

EN ROUTE VERS LE SUD


Réalisé par : Jack Nicholson
Avec : Christopher Lloyd, Jack Nicholson, Veronica Cartwright
Scénario : John Herman Shaner, Al Ramrus, Charles Shyer et Alan Mandel
Photographie : Néstor Almendros
Musique : Perry Botkin Jr. et Van Dyke Parks
Production : Harry Gittes et Harold Schneider
Nationalité : américain
Genre : Western, Comédie
Durée : 1 h 45 min.
Année : 1978
Titre original : Goin' South



Résumé du film

Henry Moon, un voleur de chevaux doit être pendu. La seule solution pour s'en sortir est de trouver une femme qui accepte de l'épouser, car la guerre de Sécession à décimé la population masculine et la nation a besoin d'enfants pour se repeupler...



A propos du film


Un western pour le moins curieux. Nicholson, pour une fois devant et derrière la caméra, nous offre un drole de moment, avec une trame plutot classique au départ, mais traitée de manière assez déjantée et surprenante. Hélas, cela ne fait pas mouche à chaque fois. Sans être vulgaire, l'humour du film se fait parfois appuyé et le numéro de Nicholson tourne plus d'une fois à vide, et donne surtout lieu à des dialogues inégaux entre Nicholson et la jolie Mary Steenburgen, qu'on a déja vu meilleur, bien que très correcte ici. Le film vaut surtout pour le numéro des différents seconds rôles, truculents et plaisants, notamment John Belushi et l'excellent Christopher Lloyd. Pas désagréable, mais on en sort tout de même un peu sur sa faim.



Acheter le film en dvd

En route vers le Sud

<Précédent - Suivant>



Anecdotes

En route vers le sud s'inscrit dans un genre en vogue dans les années 60 - 70 : le western parodique. Dans ce registre, on se souviendra notamment de La Kermesse de l'Ouest (1969) avec Clint Eastwood et Lee Marvin et de Blazing Saddles (1974) de Mel Brooks.


En route vers le sud est le deuxième film de Jack Nicholson en tant que cinéaste. Ce dernier avait auparavant réalisé Vas-y, fonce en 1971, mais c'est ici la première fois qu'il se met lui-même en scène. Jack Nicholson réitérera l'exploit avec Two Jakes en 1990.


En route vers le sud marque les débuts au cinéma de Mary Steenburgen et de John Belushi. Mary Steenburgen a d'ailleurs été nominée au Golden Globe du Meilleur espoir féminin en 1979.


Jack Nicholson retrouve ici Danny DeVito et Christopher Lloyd, qui incarnaient deux fous dans Vol au-dessus d'un nid de coucou en 1975.


Néstor Almendros, le chef opérateur d'En route vers le sud, mènera une brillante carrière, travaillant avec des réalisateurs prestigieux comme Robert Benton (Kramer contre Kramer, Billy Bathgate) et François Truffaut (Le Dernier métro, Vivement dimanche !).


Extraits du film en V.O.
Vos commentaires sur le film
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu