El mariachi - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

El mariachi

El Mariachi (El mariachi, 1992)
Votre vote pour le film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon

EL MARIACHI


Réalisé par : Robert Rodriguez
Avec : Carlos Gallardo, Consuelo Gomez, Jaime de Hoyos
Scénario : Robert Rodriguez
Musique : Eric Guthrie, Chris Knudson, Cecilio Rodríguez, Álvaro Rodríguez et Mark Trujillo
Photographie : Robert Rodriguez
Montage : Robert Rodriguez
Nationalité : mexicain, américain.
Genre : Western, Action
Durée : 1h 21min.
Année : 1992



Résumé du film


Par un beau matin, deux hommes arrivent dans une paisible ville frontière mexicaine. Le jeune mariachi a dans son coeur des chansons d'amour et dans son étui sa guitare bien-aimée. Le tueur a, lui, la haine au coeur et un arsenal de guerre dans son étui à guitare. Silhouette identique, vêtus de noir, la confusion est inévitable : quiproquos, fusillades et chasse à l'homme mouvementée...



A propos du film


A la manière d'une BD, ce film totalement exubérant, est un pur divertissement. Les défauts, dûs aux conditions de tournage, en deviennent des qualités et font du film El Mariachi une parodie de parodie.
De part son succès inattendu, El Mariachi
est devenu le premier d'une trilogie qui comprend Desperado et Desperado 2, il était une fois au Mexique mais là le charme est rompu, il n'est plus question de petit budget.



Acheter le film en dvd

El Mariachi

El mariachi la trilogie - El mariachi  / Desperado / Desperado 2 - 2 Blu-ray [Blu-ray]

<Précédent - Suivant>


Anecdotes



Le film a été très dur à monter pour Robert Rodriguez. Il a réussi à dégotter un budget de 7 000 dollars, en étant notamment « cobaye » d'un laboratoire pharmaceutique. Cette somme a surtout permis d'acheter une caméra haute qualité.


Le rôle principal est tenu par le producteur et ami de Rodriguez, Carlos Gallardo. Pour le reste de la distribution, le réalisateur a fait appel à des amateurs sur le lieu même du tournage. Ainsi, il a confié des rôles aux journalistes locaux qui critiquaient le tournage dans leur ville. Pour jouer les « gangsters » du film, Robert Rodriguez a eu des difficultés pour trouver des adultes, de nombreux méchants sont joués par des adolescents.


Le film a été tourné au Mexique, principalement dans la ville de Ciudad Acuña dans l'État de Coahuila.


Robert Rodriguez a eu recours à de nombreuses astuces pour « masquer » le peu de budget de son film. Dans les bonus du DVD du film, il explique des subterfuges pour imiter les mouvements d'une dolly, pour faire croire que l'on a plusieurs caméras... Par ailleurs, il a avoué que la plupart des armes utilisées dans le film étaient des pistolets à eau.


La bande originale du film a été composée par des proches du réalisateur, notamment par son père Cecilio et son cousin Álvaro.


Malgré son petit budget, le film a fait le tour de nombreux festivals comme le Festival international du film de Toronto, le Festival du film de Sundance ou la Berlinale 1993. Les critiques ont été assez bonnes et le film a été remarqué par les grands studios hollywoodiens.


Ce film a permis à Robert Rodriguez de faire ses preuves. Suite au succès de cette production, un budget bien plus conséquent a été mis à disposition afin de réaliser un second volet : Desperado, en 1995.


Carlos Gallardo, qui interprète ici le Mariachi, apparaîtra dans ce qui sera la suite directe du film, Desperado qui contrairement à ce que l'on croit n'est pas un remake. Seule la scène de fin, qui apparait dans un flashback où le héros se remémore le décès de l’héroïne du premier film, a été retourné à l'identique afin d'aller dans la continuité. Il y tiendra le rôle de Campa, l'un des deux amis du Mariachi, interprété cette fois par Antonio Banderas. Desperado reprend beaucoup d’élément d'El Mariachi, notamment la scène finale, rejouée avec Antonio Banderas. Consuelo Gómez (Domino), Peter Marquardt (Mauricio) et Jaime de Hoyos (Bigotón, le bras droit du boss) reprendront leurs mêmes rôles.


En 2003, Robert Rodriguez réalise un 3e volet des aventures du Mariachi avec Il était une fois au Mexique - Desperado 2, à nouveau avec Antonio Banderas. Dans ce volet Carlos Gallardo apparait une nouvelle fois, dans un rêve que fait le héros, il est également un des producteurs de ce troisième volet.




La bande annonce du fillm
Vos commentaires sur le film
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu