Duel sans merci - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Duel sans merci

Duel sans merci (The Duel at Silver Creek, 1952)
Votre vote pour le film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon

DUEL SANS MERCI


Réalisé par : Don Siegel
Avec : Audie Murphy, Faith Domergue, Stephen McNally, Eugene Iglesias, Gerald Mohr, Susan Cabot, Walter Sande, Lee Marvin, George Eldredge, Griff Barnett, Wheaton Chambers, Monte  Montague, Lee Morgan, Frank Wilcox, Jeff York
Scénario : Joseph Hoffman, Gerald Drayson Adams, d’après une histoire de ce dernier.
Photo : Irving Glassberg
Montage : Russell Schoengarth
Musique : Hans Salter
Direction Artistique : Alexander Golitzen, Bernard Herzbrun
Costumes : Bill Thomas
Son : Leslie Carey, Corson Jowett
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Durée : 1h17
Année : 1952
Production : Universal
Titre original : The Duel at Silver Creek



Résumé du film

De dangereux bandits menés par Rod Lacy (Gerald Mohr) sévissent dans la région. Sous la menace, ils forcent les mineurs sans défense à céder leur concession avant de les tuer pour ne pas laisser de témoins de leurs exactions. Le père du jeune Luke Cromwell (Audie Murphy) meurt ainsi alors que son fils allait justement porter à la ville les fruits de leur découverte. De son côté, à Silver City, ayant trouvé une piste, le Marshall 'Lightning' Tyrone (Stephen McNally) part à la poursuite du même gang. Mais, alors qu’il va les appréhender, il se fait blesser à la main et est rapatrié dans un fort afin d’y être soigné. Il se trouve qu’on y amène aussi un autre blessé témoin des agissements des tueurs et ayant pu voir leurs visages. Avant qu’il ne puisse parler, une jeune et jolie femme, Opale (Faith Domergue), se faisant passer pour une infirmière, l’étrangle. De retour dans sa ville, le Marshall apprend que son vieil adjoint et ami a été tué d’une balle dans le dos. Après avoir soupçonné un nouvel arrivant se faisant appeler 'Silver Kid', il comprend son erreur après que ce dernier lui ait expliqué qu’il n’est autre que Luke Cromwell, à la recherche lui aussi des assassins de son père. Ne pouvant plus se servir de sa main blessée et connaissant de réputation la grande habileté au tir de ‘Silver Kid’, il fait de lui son nouvel adjoint. Pas besoin de chercher le gang bien loin car, sous couvert d’honorabilité, il se cache au sein même de la ville : Rod Lacy et sa 'sœur' Opale y tiennent une échoppe. Opale (en fait la petite amie et associée de Rod) use de ses pouvoirs de séduction à l’encontre du Marshall afin de mieux le faire tomber dans des guet-apens mais le Kid veille. Après d’innombrables péripéties et morts violentes, nos deux valeureux héros finiront par mettre fin aux agissements des voleurs de concessions au cours d’un ‘Gunfight’ au milieu des rochers de Silver Creek.



A propos du film

Efficacité, efficacité et efficacité, voici les maîtres mots de cette série B remuante et violente. Même si le scénario de Gérald Drayson Adams ne s'avère pas bien fameux, la mise en scène d'un nouveau venu dans le genre, Don Siegel, s'avère d'une rare vigueur.



Acheter le film en dvd

duel sans merci

<Précédent - Suivant>



Bande annonce en V.O.
Vos commentaires sur le film
 
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu