Chino - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Chino

Chino (Valdez, il mezzosangue, 1972)
Galerie photos
Votre appréciation du film
Imprimer
Contact


CHINO


Réalisateur : John Sturges  
Acteurs : Charles Bronson (Chino Valdez), Jill Ireland (Catherine), Marcel Bozzuffi (Maral), Vincent Van Patten (Jamie Wagner), Fausto Tozzi (Cruz), Ettore Manni (Sheriff), Corrado Gaipa (Un Indien), José Nieto, Diana Lorys, Conchita Muñoz.
Scénario : Clair Huffaker - D'après le roman de Lee Hoffman "The Valdez Horses"
Photographie : Armando Nannuzzi
Musique originale : Guido De Angelis, Maurizio De Angelis   
Montage : Vanio Amici   
Décors : Mario Garbuglia   
Costumes : Osanna Guardini   
Maquillage : Giannetto De Rossi
Producteur : John Sturges
Genre : Western
Année : 1973
Durée : 1 Heure 38 minutes
Titre original : Valdez, il mezzosangue







Résumé du film


Chino, un indien, vit dans la plaine et eleve des chevaux pour les vendre aux Blancs. Louise Maral, la soeur d'un homme riche, aime Chino. Malgre l'interdiction de Maral, ils decident de se marier. Avant la noce, Maral arrive avec ses hommes et tue le poulain de Chino. Celui-ci abat les hommes et s'enfuit.



A propos du film

Où l'on constate qu'un grand réalisateur de westerns comme John Sturges perd tout son talent loin des racines d'un genre qu'il avait pourtant si bien illustré. Le metteur en scène des sept mercenaires et de Fort Bravo est devenu l'ombre de lui-même en acceptant cette oeuvre de comande au scénario indigent et ennuyeux. Pas trace d'une idée, pas la moindre parcelle d'intérêt dans ce film bâclé, pesant et mal ficelé.
Seul Bronson parvient à se tirer de ce naufrage cinématographique sans trop de dégâts. Mais on se demande quand même - avec inquiétude - ce qui a bien pu l'attirer dans cette sotte entreprise.
Au vu de cette pauvre chose, il serait facile de condamner définitivement John Sturges mais il ne faudrait pas oublier non plus qu'il a signé de véritables petites merveilles du western tel que Le trésor du pendu, Règlements de compte à O.K. corral, Sept secondes en enfer ou Le dernier train de Gun Hill.
Alors mieux vaut revoir six ou sept fois chacun de ces films-là et oublier bien vite ce rutilant légume.




<Précédent - Suivant>




Le film en V.O.
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu