Butch Cassidy et le kid - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Butch Cassidy et le kid

Butch Cassidy et le kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid, 1969)
Galerie photos
Votre avis sur le film
Imprimer


BUTCH CASSIDY ET LE KID



Réalisateur : George Roy Hill
Acteurs : Paul Newman (Butch Cassidy), Robert Redford (Sundance Kid), Katharine Ross (Etta Place), Strother Martin (Percy Garris), Henry Jones (le vendeur de bicyclettes), Jeff Corey (le shérif Steve Bledsoe), George Furth (Woodcock), Cloris Leachman (Agnes), Ted Cassidy (Harvey Logan), Kenneth Mars (le marshal), Donnelly Rhodes (Macon).
Scénario : William Goldman et George Roy Hill (non crédité)
Musique : Burt Bacharach
Photographie : Conrad L. Hall - Noir et blanc (Sepiatone) / Couleurs (DeLuxe) - 2,35:1 - Mono - 35 mm
Montage : John C. Howard et Richard C. Meyer
Production : John Foreman
Production : 20th Century Fox
Société de distribution : 20th Century Fox
Budget : $6 000 000
Genre : western
Pays : États-Unis
Durée : 1h 50min.
Année : 1969
Titre original : Butch Cassidy and the Sundance Kid






Résumé du film

Au début du XXe siècle, Butch Cassidy et son ami le Kid pillent les trains et les banques. Les deux malfrats élaborent un plan ingénieux qui leur permet de dévaliser deux fois le même convoi, mais les autorités sont sur leur piste.
Le Kid retrouve son amie, Etta Place, une jeune institutrice, et Butch Cassidy improvise avec elle un brillant numéro à bicyclette.
La seconde attaque de l'Union Pacific oblige les deux complices et Etta à abandonner leurs amis et à fuir en Bolivie. Là, ils poursuivent leurs exploits criminels et ce, malgré la défection de la jeune femme, effrayée par la tournure que prennent les événements.



A propos du film

L'un des plus grand succès du western américain. Ce fils malicieux et frondeur de George Roy Hill met en scène deux jeunes hors-la-loi franchement sympathiques qui accomplissent les plus périlleux exploits avec charme et innocence. L'heure n'est plus au manichéisme, lequel a volé en éclats dans La horde sauvage de Peckinpah, et Bonnie and Clyde de Penn. Nos héros sont des bandits, mais des bandits naïfs qui ne comprennent pas que l'on puisse perdre son temps et son argent à les pourchasser.
George Roy Hill a très bien compris la psychologie de ses deux personnages et il nous livre un film bourré de surprises, de gags, mais aussi d'émotion. Tout au long de leur incroyable aventure, Butch Cassidy et son copain Sundance Kid vont de l'avant, insoucients et décontrctés. Et c'est cette décontraction, qui donne le ton au film, l'un des meilleurs de ces dernières années.




Acheter le film en dvd

Butch Cassidy et le Kid - Edition Collector 2 DVD



Butch Cassidy et le Kid [Blu-ray]



<Précédent - Suivant>





Butch Cassidy et le kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid, 1969) Bande annonce V.O.

Anecdotes


Lieux de tournage:

   20th Century Fox Studios - 10201 Pico Blvd., Century City, Los Angeles, Californie, Etats-Unis (studio)
   Chama, Nouveau-Mexique, Etats-Unis
   Cuernavaca, Morelos, Mexique (Bolivie)
   Denver & Rio Grande Western Railroad, Durango, Colorado, Etats-Unis
   Durango & Silverton Narrow Gauge Railway, Durango, Colorado, Etats-Unis (Attaques de trains)
   Durango, Colorado, USA Durango, Colorado, Etats-Unis
   Grafton, Utah, Etats-Unis
   Las Animas River Gorge, Durango, Colorado, Etats-Unis
   New Sheridan Bar - 231 W. Colorado Avenue, Telluride, Colorado, Etats-Unis (Bar)
   San Juan National Forest, Durango, Colorado, Etats-Unis
   Silverton, Colorado, Etats-Unis
   Snow Canyon, Utah, Etats-Unis (Paysage)
   Springdale, Utah, Etats-Unis
   St. George, Utah, Etats-Unis (Paysage)
   Taos, Nouveau Mexique, Etats-Unis
   Taxco, Guerrero, Mexique (Bolivie)
   Telluride, Colorado, Etats-Unis
   Trimble Bridge, Animas River, Colorado, Etats-Unis
   Zion National Park, Springdale, Utah, Etats-Unis (Paysage)

Butch Cassidy et Sundance Kid (de leurs vrais noms, Robert Leroy Parker et Harry Longbaugh), qui ont réellement existé, défrayèrent la chronique américaine du début du siècle en devenant deux des plus célèbres voleurs de train.


Les personnages de Butch Cassidy et de Sundance Kid apparaissaient déjà dans The three outlaws (1956) de Sam Newfield, où ils étaient incarnés respectivement par Neville Brand et Alan Hale. En 1979, ils reviendront dix ans plus tard dans Les Joyeux débuts de Butch Cassidy et le Kid (1979) de Richard Lester, sous les traits de Tom Berenger et William Katt. A leurs côtés, Jeff Corey reprendra son rôle du Shérif Bledsoe.


Le film se verra décerner trois autres Oscars : photo (Conrad L. Hall), musique (Burt Bacharach) et chanson (Raindrops keep fallin' on my head, signée Bacharach et Hal David, et dont l'adaptation française, Toute la pluie tombe sur moi, sera interprétée par Sacha Distel). L'année suivante, pas moins de neuf British Academy Awards viendront le récompenser, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur acteur pour Redford, et de la meilleur actrice : Katharine Ross. Celle-ci retrouvera le personnage d'Etta Place sept ans plus tard, à l'occasion d'un téléfilm américain, Wanted : the Sundance woman (Lee Philips).


William Goldman, qui avait écrit le scénario deux ans et demi auparavant, le remania entièrement durant trois mois avec George Roy Hill (non crédité au générique), pour l'adapter aux personnalités des deux acteurs principaux. En 1970, son travail sera couronné par la Guilde des Scénaristes d'Amérique, et par l'Oscar du meilleur scénario.


Paul Newman participa à la production et contribua à donner à certaines scènes un ton délibérément comique – ce qui peut paraître surprenant pour un film qui se termine par la mort, très violente, des deux héros. Encore ne les voit-on pas mourir : la dernière image se fige sur leur assaut final.


Récompenses:

   4 Oscars (photo, musique, chanson (“Raindrops keep fallin’ on my head”), scenario)
   Golden Globe de la meilleure musique
   9 British awards (film, réalisation, photo, musique, acteur (R. Redford), actrice (K. Ross), montage, scénario, bande son)
   Grammy award de la meilleure bande originale


De 1901 à 1907, les membres du trio après avoir fui les Etats-Unis, se sont transformés en éleveurs dans le village de Cholila, en Argentine, au pied de la cordillière des Andes, avant d'être retrouvés par les Agents de Pinkerton, et obligés de reprendre la fuite. (Voir l'excellent article de Marina Combis dans Courrier International)

+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu