Amour, fleur sauvage - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Amour, fleur sauvage

Amour, fleur sauvage (Shotgun, 1955)
Votre avis sur ce film
Imprimer
Acheter le film sur Amazon
Contact


Amour, fleur sauvage

Réalisateur : Lesley Selander
Acteurs : Sterling Hayden, Yvonne De Carlo, Zachary Scott, Guy Prescott, Robert J. Wilke, Angela Greene, Paul Marion, John Pickard
Scénario : Clark E. Reynolds, Rory Calhoun
Chef opérateur : Ellsworth Fredericks
Musique : Carl Brandt
Producteur : RKO, John C. Champion
Année : 1955
Genre : Western
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 25
Titre original : Shotgun



Résumé du film

Ben Thompson (Guy Prescott) vient de passer six années en prison à cause du shérif Fletcher (Lane Chandler) et de son adjoint Clay Hardin (Sterling Hayden). Accompagné de quatre complices, il revient en ville se venger de ces deux hommes. Fletcher est traîtreusement tué à bout portant au moyen d’un fusil à canon scié (le shotgun du titre) qui le coupe presque en deux. Hardin, qui a réussi à échapper au piège qui lui était tendu, fait à son tour serment de venger Fletcher. Malgré les réticences de sa fiancée qui lui dit qu’elle le quittera s’il s’exécute, il part néanmoins à la poursuite des meurtriers. En route il tombe sur Bentley (Robert J. Wilke), un des membres de la bande de Thompson, attaché à des pieux par les Apaches (sur les ordres de Ben, qui traite avec eux en leur vendant des Winchesters de contrebande, et qui n’a pas supporté que Ben décide de quitter le gang). A ses côtés, ligotée elle aussi à un arbre pour être le témoin de la lente agonie de son "partenaire", une saloon gal, Abbey (Yvonne De Carlo). Hardin les délivre tous les deux mais se voit vite contraint d’abattre le bandit qui avait tenté de lui subtiliser son arme et de fuir. Le couple de fortune poursuit sa route ; bientôt, ils font une nouvelle rencontre, celle de Reb Carlton (Zachary Scott), un chasseur de primes également sur les traces de Thompson. Hardin connait bien Reb qu’il a côtoyé dans sa jeunesse avant de passer du bon côté de la loi. Malgré sa méfiance, il accepte que Reb se joigne à eux et le trio ainsi formé continue la traque des outlaws désormais réfugiés chez les Indiens...




A propos du film


« Tout film devrait être présumé innocent » avoue justement Bertrand Tavernier dans sa présentation du film qu'il avait qualifié de bâclé dans sa première édition de "30 ans de cinéma américain". Car n'importe quel "tâcheron" peut parfois avoir un sursaut d'orgeuil et vouloir nous livrer de la belle ouvrage : ce qui fut le cas à plusieurs reprises pour Lesley Selander et Shotgun pourrait bien être l'un de ses meilleurs films, faisant même l'objet d'un culte chez certains.

Acheter le film en dvd

Shotgun !




<Précédent - Suivant>



Bande annonce du film Shotgun 1955 V.O.
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu