15 potences pour un salopard - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

15 potences pour un salopard

15 potences pour un salopard (15 Forche per un assassino, 1968)
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


15 Potences pour un Salopard

Réalisateur : Nunzio Malasomma
Acteurs : Craig Hill (
Steve), Susy Andersen (Barbara), George Martin (Sandy), Aldo Sambrell, José Manuel Martin, Eleonora Brown, Aldo Berti, Howard Ross [Rénato Rossini], Andréa Bosic, Ivan G. Scratuglia, Tomas Blanco, Umy [Umberto] Raho, Luis Duran, Maria Montes, Laura Redi
Scénario : José Luis de la Bayonas, Mario Di Nardo
Photographie : Stelvio Massi
Musique : Francesco De Masi
Montage : Antonietta Zita
Décors : Luis Vasquez
Genre : Western
Année : 1968
Durée : 85 Min
Pays : Italie / Espagne
Production : Eos Film (Rome), Cebtauro Film (Madrid)
Titre original (Italie) : 15 Forche per un assassino
Titre original (Espagne) : Quince horcas para un asesino
Titre origina Etats-Unis : Fifteen scaffolds for the killer /  15 scaffolds for a murderer



Résumé du film


Injustement accusés d'assassinats, les membres de deux bandes rivales, pourchassés par une meutes d'enragés de la justice expéditive, se réfugient dans une forteresse abandonnée, emportant avec eux deux otages. Les poursuivants encerclent le refuge. Le siège se solde par des morts dans chaque camp. Alors que la situation semble désespérée pour les assiégés, un homme apporte les preuves de leur innocence : Le coupable se trouve parmis les assaillants...



A propos du film

Il s'agit là d'une épreuve de force passionnante, à couper le souffle, entre les deux protagoniste Graig Hill et George Martin et leurs voyous respectifs. Les deux sont très bien, ils ravagent l'écran, tuer, tuer, frapper et courir, en plus de recevoir des coups de poing, coups de pied, ... Aldo Sambrell dans un rôle de sadique est formidable (par la suite, il jouera des personnages de second, voir troisième plan). En outre, il y a aussi les habituels rôles secondaires (italien / espagnol), comme Alvaro de Luna, Rafael Albaicin, José Canalejas, Antonio Molino Rojo, Ricardo Palacios, Jose Luis Martin et bien sûr Frank Braña. Le film mêle la violence, le sang, la tension psychologique (élevée compte tenu que le film est en perpétuel mouvement). Une mise en scène très soignée, des prises de vues superbes lors de certaines scènes particulières et que le film se rapproche de son apogée (comme dans les fusillades finales et le traditionnel duel de fin).  Le compositeur Francesco De Massi a créé une très bonne musique, bien menée, y compris les chansons au début et à la fin du film.
Les intérieurs ont été filmés dans les studios romains et les séquences filmées en plein air : à Madrid et bien sûr Almeria, en Espagne.

<Précédent - Suivant>

Extrait du film
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu